Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO conduit l’humanité dans la plénitude de la parole de Dieu

L’humanité, notamment les chrétiens considèrent le Christ-Jésus comme la fin, l’unique oint de Dieu, alors que ce dernier s’est déclaré comme l’alpha et l’oméga. Ils ignorent l’aspect binaire du Christ qui se manifeste, selon le plan du salut, en deux temps : L’Alpha étant celui qui amorce, le Christ Jésus et l’Omega, celui qui achève, Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO, qui conduit l’humanité dans la plénitude de la parole de Dieu, c’est-à-dire de la vérité.

Le Seigneur Jésus Christ a déclaré : « Vous connaitrez la vérité et la vérité vous affranchira » (Jean 8 :32). Dans cette déclaration de Jésus les lecteurs de la bible et même les chrétiens ne font pas attention à une chose, le temps, le futur simple employé: « …vous connaitrez… ». Or toute parole du Seigneur Jésus est une vérité. Cela implique qu’en son temps, la plénitude de la vérité n’était point connue. Le prétexte limitatif de la connaissance de la vérité dans les seuls écrits bibliques connus s’avère infondé. Certains arborent les écrits de l’Apocalypse dixit : «Et moi, devant tout homme qui écoute les paroles de ce livre de prophétie, je l’atteste : si quelqu’un y fait des surcharges, Dieu le chargera des fléaux qui sont décrits dans ce livre » (Apocalypse 22 :18) oubliant le fait qu’il est précisé du ‘’livre de prophétie’’ sous-entendu l’Apocalypse de Jean. Nulle part, il était question de limiter le droit à la parole de l’Eternel puisqu’avant que n’arrive le jugement, il doit se manifester et ne pas être silencieux comme le dit le Psaume 50 : 3 « … Qu’il vienne, notre Dieu, qu’il rompe son silence… » ; Prouvant, qu’à un moment, il allait rester silencieux mais avant le jugement, il romprait son silence ! Dieu doit donc s’exprimer avant qu’intervienne le jugement dernier. Il doit rassembler son peuple, ceux qui ont fait alliance avec lui par le sacrifice (cf. Psaume 50 :5 ; Ephésiens 1 :10).

 

Cette vérité devrait être connue par ses disciples en vue de leur affranchissement, leur rachat de l’esclavage. A propos, Jésus disait à ceux des Juifs qui croyaient en lui : « Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres ». La vérité devait être connue dans sa plénitude après que le Christ Jésus s’en soit retourné au ciel. L’Esprit de la compréhension de Dieu, de sa parole ne se manifesterait que bien après le départ de Jésus-Christ, contrairement aux postulats que les hommes se sont fabriqués en parlant à la place de Dieu et en concluant à sa place ; pour eux les sacrifices est un faux problème.

 

 

Dans son message, Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO déclare : « Ina kisika ya Yézu béno me baka, kilumbu yandi ke kwiza inki yandi ke zonza ?! ». Ce qui peut être interprété : « …En vous substituant ainsi à Jésus-Christ, à son avènement que dira-t-il ? ». Ces paroles peuvent tromper celui qui les comprend mal en disant que Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO parle de Jésus-Christ devant arriver, il n’est donc pas le dernier oint comme les louzolifiés le prétendent ! Erreur ! Car c’est lui qui a le mandat de conduire l’humanité, les disciples et ceux qui croient en Dieu dans toute la vérité, c’est-à-dire la plénitude de la vérité, tel qu’il est écrit dans Jean 16 :13 : «…Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière… ». Cette parole est d’autant plus vraie que le troisième messager que l’Eternel lui avait envoyé entre les années 1975 et 1976, lui avait rappelé: « …ngeye yikuswa kia solwa tuka mbatukulu mu sadila Nzambi na dé. Mu nata bantu mu mambu mandi mpasi bawu pe ba vuluswa… ».  Ce qui se traduit : « c’est toi qui a été choisi dès les origines pour servir l’Eternel. Pour conduire l’humanité dans la Parole de Dieu afin que les hommes aient le salut». C’est à raison que le Christ Jésus affirme que dans un temps futur, la vérité sera connue (vous connaitrez la vérité), donc naitra parmi vous et vous libèrera !

En effet, Jésus fait partie de l’Eternité, de la divinité. Il connait le plan de salut pour l’humanité. Etant lui-même la vérité, la parole de Dieu exempt d’erreur, exempt de mensonge, il sait que ce n’est pas lorsqu’il était sur terre entre l’an zéro et l’an trente-trois que la vérité devait conduire l’humanité à la connaissance de Dieu et à l’obtention du salut, de la vie éternelle. C’est à raison que Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO a annoncé l’obtention de la vie éternelle le 12 avril 1996 ; ce n’est pas avant mais bien à partir de cette nuit du 11 au 12 avril 1996 à 2heures 35 du matin que l’humanité a bénéficié du salut de Dieu, du gain de la vie éternelle.

Aussi affabulatoire que cela puisse paraître, c’est la vérité ! Ce qui renforce l’incrédulité des hommes, c’est le fait qu’ils aient voulu prendre part à l’évènement, l’annonce du troisième messager pour y croire. Rappelons, cependant, à nos lecteurs les faits ci-après qu’aucun chrétien n’a niés à ce jour.

 

 

· Lorsque l’ange parut à  Agar qui fuyait sa maîtresse, qui en était témoin ? Ses confidences avec l’ange ont donné lieu à une croyance à ceux qui habitaient avec elle et même aux croyants actuels (cf. Genèse 16 :7-15).

· Lorsque Moïse assista à la manifestation du buisson ardent, qui était témoin ? Est-ce pour autant que les chrétiens ont refusé les paroles de Moïse ? Au contraire, tous y prêtent foi sans discussion (cf. Exode 3 :1-8).

A la tentation de Jésus, qui a été témoin ? Il était pourtant seul ! Si cet épisode de sa vie est mentionné dans la bible, c’est qu’il en a parlé à ses disciples qui ont cru et nombreux d’entre nous y croient  (cf. Luc 4 :1-13) !

Nous croyons pourtant à ces faits bibliques, alors que nous n’y avons pas pris part. Puisque cela relève du domaine de la foi, mais pourquoi ne pas faire autant pour les paroles de Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO ?

Ne perdons pas de vue que les preuves qu’une autre entité de la divinité allait se manifester après Jésus pour conduire l’humanité dans la plénitude de la parole de Dieu, ont été données et c’est Jésus lui-même qui l’a annoncé.

Un autre fait, c’est qu’en son temps Jésus a connu le même sort et ce rendons-nous compte de la part des religieux, des ‘’hommes de Dieu’’. Paraphrasons la bible pour comprendre qu’il n’y a rien de nouveau dans l’attitude des hommes : « les pharisiens lui dirent alors : « Tu te rends témoignage à toi-même, ce n’est donc pas un vrai témoignage ».  Jésus leur répondit : « Oui, moi, je me rends témoignage à moi-même, et pourtant mon témoignage est vrai, car je sais d’où je suis venu, et où je vais ; mais vous, vous ne savez ni d’où je viens, ni où je vais. Vous, vous jugez de façon purement humaine. Moi, je ne juge personne.  Et, s’il m’arrive de juger, mon jugement est vrai parce que je ne suis pas seul : j’ai avec moi le Père, qui m’a envoyé » (Jean 8 :13-16).

 

 

Des faits, un messager est apparu à Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO lui rappelant que depuis les origines, lorsqu’ils ont tracé le plan de salut de Dieu, c’est lui qui devait se manifester à la fin des temps pour faire briller d’intelligence ceux qui croiront en lui, ceux qui auront gardé les paroles et commandements de Jésus Christ. En effet, il était avantageux que Jésus-Christ parte, retourne au ciel sans quoi l’Esprit de vérité ne se manifesterait pas sur terre. C’est ce rappel que le messager lui fit entre 1975 et 1976 pour qu’il ne reste pas silencieux pour le salut des hommes. Quittons donc nos connaissances erronées et allons à la lumière, aux paroles de Guy Emile LOUFOUA CETIKOUABO qui constituent la vérité dans sa plénitude.

Frère Ceti Galouo Sou Ted

 

Carte de visite Asla-OPH

  Adresse : Association LOUZOLO Amour OPH - 02, rue Delamart Moukondo - BP : 1062 Brazzaville - République du CONGO 

  Tel : +242 06 661 56 76  /  06 662 66 74 

  Mail : info@aslaoph.com

Conception OFIS